Policiers agressés à Montargis (45) : « Sur 120 effectifs, nous avons eu 57 blessés l’an dernier»

post_thumb_default

 

Deux policiers agressés en l’espace de trois jours à Montargis

 

Depuis mercredi, deux policiers ont été agressés dans l’exercice de leurs fonctions à Montargis. Le syndicat Alliance police nationale dénonce ce climat de violence.

Deux policiers ont été blessés dans l’exercice de leurs fonctions, en l’espace de trois jours, à Montargis. Le syndicat Alliance police nationale leur apporte son soutien.

Les deux agressions ont eu lieu mercredi 14 mars et ce vendredi 16 mars. Elles ne sont pas liées.

Dans le premier cas, un policier d’Orléans a reçu un coup-de-poing au visage alors qu’il procédait à l’interpellation d’un individu dans le cadre d’une affaire de stupéfiants.

Dans le deuxième cas, une gardienne de la paix, appartenant à la police secours de Montargis, a été sérieusement frappée à la tête alors qu’elle intervenait pour résoudre un différend violent entre membres de la communauté turque, en plein centre-ville. Au passage, les policiers présents ont aussi reçu des menaces de mort.  (…)

Car malheureusement, les chiffres parlent d’eux-mêmes : « Sur 120 effectifs, nous avons eu 57 blessés l’an dernier, soit une augmentation de 100 % par rapport à 2016 ! », déplore Dominique Coquelle, du syndicat Alliance.

www.larep.fr

(Merci à Simone)

L’article Policiers agressés à Montargis (45) : « Sur 120 effectifs, nous avons eu 57 blessés l’an dernier» est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Sitting bull le

    Guerre entre la police et les « gentils migrants » les pauvres petits ils viennent chercher de meilleures conditions de vies et de …criminalité

  2. Posté par UnOurs le

    « Un effectif », c’est quoi ce langage techno-bidule à la noix ?
    Au niveau, chez nous, du « train de mesures qui arrive sous toit ».

  3. Posté par miranda le

    VOILA, NICOLAS A RAISON

    Les policiers, les armées, et les autres corps comme les pompiers etc..subissent partout de mauvais traitements qui laissent nos politiques dans l’indifférence. Que va-t-il se passer quand les foules seront excédées elles aussi? ILs feront le choix de rejoindre « les foules » patriotes.
    C’est fou ce que l’engeance des « hauteurs », se pense inatteignable. Elle semble surtout ignorante ou inculte du passé. Comme si l’histoire ne lui avait pas été transmise, histoire qui lui permettrait de savoir que lorsque LES PEUPLES sont à bout, leur règne s’achève. Mais il faut croire que « dans les hauteurs » nous avons beaucoup d’individus INCULTES. De quelque culture se nourrissent-ils dans leurs soirées entre eux?

  4. Posté par Nicolas le

    Tant mieux et pourvu qu’ils en prennent de la graine, le jour ou tout va péter ils se rangeront peut-être du côté des français de souche.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.