11 commentaires

  1. Posté par Poulbot le

    en Corse on combat les kollabos, pas les 20% de mahométans d’origine marocaine qui naturellement prêchent pour leur paroisse. Résultats:
    Pas de rayon hallal dans les supermarchés!
    Aux élections de novembre 2017, sur 7 listes de 63 candidats tous les noms sont européens et seulement 2 prénoms paraissent être ceux de mahométanes.

  2. Posté par Dominique Schwander le

    C’est triste à dire, les espagnols qui ont oublié leur colonisation par l’islam récoltent ce qu’ils méritent.
    Comme le dit Renaud Camus, ce que nous vivons en Europe, c’est le « grand remplacement par les chacals ». Donald Trump pour ouvrir les yeux et les oreilles aux électeurs américains a choisi et a admirablement bien récité, avec son excellente diction, un texte allégorique toujours d’actualité, celui du serpent de la chanson « The Snake » du chanteur américain Al Wilson en 1968, écrite par Oscar Brown en 1963. Le texte de cette chanson est inspiré de la fable d’Esope (620-564 av. J.-C.) « Le laboureur et le serpent gelé ». Ces fables de différentes époques montrent que la perversité ne change pas, quelque bonté qu’on lui témoigne. Et le laboureur d’Esope de s’écrier: « Je l’ai bien mérité, ayant eu pitié d’un méchant. »

  3. Posté par conrad.hausmann le

    Nos imbéciles de gauche comme de droite parlent toujours d’intégration…alors que ces envahisseurs veulent notre desintégration !

  4. Posté par Astérix le

    Mais quand va t’on renvoyer chez eux ces sous développés !

  5. Posté par Sitting bull le

    c est marrant mais les blancs ne font jamais d émeutes ….c est toujours les noirs et les arabes bizarre non …entretenu par les blancs qu ils haïssent ? ils débarquent chez nous et on leur donne des allocations , des logements , des soins médicaux ,une vie sociale qu ils n ont pas chez eux …mais ne sont jamais content ?

  6. Posté par Jerry Jack le

    Et pendant ce temps vous avez ces bécasses d’ici, un peu fortes, pas très jolies, en mal de sensations exotiques, gavées de bienpensance, celle qu’on nous distille sans relâche depuis 50 ans, qui se font engrosser à tour de bras par ces spécimens qui ne savent à peu près rien faire d’autre… Qui va payer? Les faces de craie abruties par des décennies d’idéologie de gauche, ou plutôt leurs descendants pour ceux qui ont eu la naïveté de se reproduire.

  7. Posté par Tommy le

    Surtout ne pas réagir et tout laisser faire!!!
    On pourrait nous accuser de faire un  » amalgame  » et brandir la menace du  » retour aux années sombres de notre histoire « .

  8. Posté par Jim Droz dit Busset le

    Et oui, vraiment consternant de voir le nombre record de nos concitoyens , toujours plonges dans une profonde lethargie et leur naivete les empechant de constater que la brousse et le desert sont toujours plus proches ! Honteux de vivre entoure de telles fiotes !

  9. Posté par Antoine le

    On emprisonne, on juge et on EXPULSE à vie de l’Europe toute cette racaille !
    On en a MARRE de recevoir toutes ces  »chances » qui nous coûtent la peau des fesses.

  10. Posté par Vautrin le

    C’est le « vivrensemble », que voulez-vous ! Il faut croire qu’on importe cette vermine émeutière juste pour le sport, quoi ! Mais derrière il y a des gauchistes sans cervelle (pléonasme) et derrière eux des margoulins monopolistes mondialistes. Nos peuples tardent trop à se réveiller : trop peu de réactions, trop tard.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.