14 commentaires

  1. Posté par Astérix le

    @Nicolas,
    Oui boîte de cirage en effet
    et aussi si vous avez besoin d’aide sociale
    un conseil , on ne vous demandera pas vos papiers , vous direz que vous n’en avez pas , baragouinez n’importe quoi , on vous croira , même si vous avez trente ans dites que vous êtes mineur et le tour est joué !

  2. Posté par Vengeur le

    @ Fleeps:
    Ce sont toujours les mêmes qui sont derrière leurs postes de télévision, la bouche bé, l’air con, et l’intellecte limité qui votent et admire ce qu’ils ne seront jamais. Par contre ce qu’ils sont est tellement lamentable qu’ils se projetent des films bêtifiants à souhait, ainsi se déresponsabilisant et déculpabilisant avant de rejoindre leurs lits ikea minable comme leurs mental.

  3. Posté par Fleeps le

    C’est ce que l’on va voir ces prochaines années…..tous les mondialistes se plaindront de la détérioration de la société…..de l’augmentation des prix….de la violence…de la montée de l’intégrisme….du manque de pouvoir du politique local face aux décisions prisent à l’autre bout de l’Europe…..et que tout ça c’est à cause de l’UDC….concernant notre système social….tout le monde puise dans la caisse commune toujours pleine….puisque constamment remplie par le réajustement de nos impôts…c’est pas beau la vie!
    Regardez….même notre cher Federer qui n’arrête pas d’apparaître dans toute sorte de pub…..pour alimenter sa fondation pour l’Afrique avec sa fortune personnelle estimée à 500 millions…..c’est écœurant de courir après le fric avec autant d’acharnement.

  4. Posté par Nicolas le

    La boîte de cirage. C’est le prochain accessoire à prendre avec soi pour aller consulter…

  5. Posté par Milo Deroll le

    Les bonnes âmes charitables du CSP ont découvert ce que tous les Suisses savent pertinemment de par leur porte-monnaie, que la LAMAL a quelques défauts. Mais ils ont leur propre vision de ces défauts , argumentés par un nébuleux « observatoire de la santé » (vu de Sirius?). Ce qui leur permet d’entonner immédiatement leur catéchisme pleurnichard à base de « pauvres, privés de moyens », opposé à une Suisse de riches, couplets dont ils n’ont, hélas, pas l’exclusivité. La réalité est plus triviale ; c’est que la LAMAL, ce système calamiteux est de plus une inexorable machine qui ronge et ruine, particulièrement la classe moyenne. Voilà les faits et la vérité. De surcroît, une vue aussi étroite qu’opportuniste entraîne les gens du CSP à ne pas voir que le large et dispendieux système de subventionnement, financé prioritairement par la classe moyenne, peut être malicieusement détourné par des gens qui placent leurs aises et conforts avant leurs devoirs d’assurés, les induisant dans une situation déplorable de leur fait. Il est vrai que la gauche, PS en tête et populiste en diable, adore préconiser des Droits et taire d’éventuels devoirs.

  6. Posté par SD-Vintage le

    Ils n’ont qu’à se faire enregistrer comme migrants. Cela dit, ce n’est pas drôle, puisque les pauvres paient la stupidité des riches. Tout le monde ne vote pas de la même façon en Suisse romande.

  7. Posté par Fleeps le

    L’accès à quoi….aux soins….heuuuuu faut pas oublier les difficultés d’accès aux marché du travail, aux routes, aux trains, à la propriété privée etc….
    Le CSP n’a cas allez se faire foutre…..SUISSE SARL

  8. Posté par Claire le

    Même chose en France, où de nombreux Français renoncent de plus en plus à se faire soigner les dents, à acheter des lunettes ou des appareils auditifs, très mal remboursés par la Sécu. Pendant ce temps-là, les hôpitaux soignent gratuitement toute la « diversité » installée depuis plusieurs décennies ou plus récente. Les classes moyennes, écrasées d’impôts et de taxes, se paupérisent. Il faut bien faire preuve de compassion et nourrir la terre entière n’est-ce pas, y compris à nos dépens, c’est Bergoglio qui l’a dit, ainsi que tous les mondialistes comme Macron, Merkel, Trudeau, etc., eux qui vivent dans le luxe et la blanchitude!

  9. Posté par Vengeur le

    @Baron d’Bobard
    Totalement raison…puisque les pignoufs de romands ont dit oui à cette taxe…eh ben qu’ils payent encore plus pour le reste…magnifique. Et bien fait finalement, ils ont ce qu’ils méritent.

  10. Posté par UnOurs le

    Centre social protestant qui agit comme un acteur contribuant à l’envahissement de la Suisse et qui semble ainsi ne pas pouvoir ou vouloir comprendre qu’un système social ne peut fonctionner que dans un environnement protégé par des frontières.

  11. Posté par Sergio le

    Curieusement, l’envahisseur n’a aucun souci à se faire, il ignore même l’existence d’une caisse maladie. Il est exempté de primes et de franchise, tout le catalogue LAMal est offert gracieusement.

  12. Posté par Baron d'Bobard le

    Par contre les romands ont de l’argent pour payer leur redevance RTS.
    Une question de choix.

  13. Posté par Antoine le

    Swiss First ! Il FAUT, c’est nécessaire, agir pour nos concitoyens/nnes.
    Arrêtons de dilapider des sommes folles pour  »aider » toute l’Afrique …. on sera bien dans une Suisse à 100 millions d’habitants !
    TROP, c’est TROP, ça va méchamment déborder !
    Aidons les personnes nécessiteuses de chez NOUS qui ont créé la richesse de notre pays !

  14. Posté par Dominique Schwander le

    Ceux qui ont élu Dreifuss et se se sont laissés manipuler par elle sont les responsables.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.