Lausanne: Le violeur marocain condamné à 8 ans. « Dès son entrée en Suisse, il a commis des délits sans s’arrêter. »

police lausanne

L'homme âgé d'une vingtaine d'années avait abordé sa victime en début de soirée à la gare de Lausanne. Après lui avoir volé un baiser sur la bouche, il l'avait suivie dans le train et brutalement entraînée aux toilettes. Dans la cabine, il avait abusé d'elle à plusieurs reprises durant les 35 minutes du trajet. Par la suite, la jeune fille avait sombré dans une profonde dépression.

La cour souligne en outre que l'intéressé n'a pas été condamné uniquement pour viol mais aussi pour contrainte sexuelle, vols répétés et infractions à la loi sur les stupéfiants. Ainsi, durant les deux mois qui se sont écoulés entre son arrivée en Suisse et son arrestation, l'homme «a commis d'emblée des infractions sans désemparer», selon l'appréciation du Tribunal cantonal.

Source et article complet

16 commentaires

  1. Posté par Jean Naimar le

    La ville de lôsane a-t-elle les autorités qu’elle mérite, votez encore un peu plus à gauche et tout le monde sera heureux. C’est vraiment une ville où l’on se rend compte des bienfaits du socialisme et du multiculturalisme. Il y a vraiment des électeurs qui tendent le fouet afin de recevoir une raclée…

  2. Posté par Vengeur le

    Il a bien raison d’en profiter…un peuple idiot même avec un livre dans la main reste un peuple idiot.

  3. Posté par Tommy le

    Quand nos  » autorités  » vont-elles réaliser le fait que ces types viennent en Occident DANS LE BUT de commettre des délits?

  4. Posté par Dominique Schwander le

    Tant qu’un patriote clairvoyant comme Donald Trump ne remplacera pas notre Sommaruga, notre Maudet, etc, nos (?) frontières resteront ouvertes et de tels criminels ne seront pas expulsés.

  5. Posté par Lucide le

    En plus il était sûrement en 1ère classe et sans billet. Pas étonnant, avec le peu de contrôle qu’il y a.

  6. Posté par Christian Hofer le

    Durant deux mois, il collectionne les délits: les autorités ne font rien alors qu’elles connaissent pertinemment la dangerosité de cet individu.

    Résultat? un viol. Je serais la famille de la victime, j’intenterais un procès aux autorités.

    On constate très bien que les mensonges de Sommaruga ont porté leurs fruits, en prétendant qu’un voleur ne devait pas être considéré comme un violeur et par conséquent ne devait pas être expulsé.

    https://www.rts.ch/play/tv/lactu-en-video/video/simonetta-sommaruga-un-voleur-de-biere-dans-le-meme-sac-quun-violeur

    Cette femme est directement coupable de ce viol.

  7. Posté par SM le

    Je ne comprends pas ce que cet individu vient faire en Suisse. Le Maroc n’étant pas un pays en guerre, il devrait être expulsé mani militari ! Raz-le-bol de ces maghrébins […] !!

  8. Posté par Tommy le

    Oui, mais il a tant souffert de la  » guerre » dans son pays, ainsi que lors de la traversée de la Méditerranée, qu’il mérite notre compassion et le fait que nous fassions profil bas devant ses revendications.
    Nous sommes blancs, chrétiens et occidentaux, que je sache…..
    Si jamais, il existe un hôtel labellisé  » Guide du Routard », à Lausanne.
    Avec Pierre Conscience à la réception.

  9. Posté par Gabrielle le

    Bah… Un minimum de compréhension à l’égard de ce pauvre réfugié de pays en guerre s’impose, voyons ! J’ose espérer que le collectif J. Dutoit et toute la clique solidaire feront part de leur indignation devant une sentence aussi lourde qu’injuste. Après tout, s’ils défendent les dealers il peuvent bien aussi le faire pour les violeurs, non ?

  10. Posté par Matelot le

    Pas cons les gouvernements de ces pays, ils se débarrassent de leurs délinquants et refusent de les reprendre. Et comme « nous » sommes assez stupides et naïfs pour les accepter comme réfugiés c’est tout bénéf pour eux, sans compter, c’est le cas de le dire, que nous leurs versons des millions pour la soit disant « aide au développement ».

  11. Posté par Aude le

    DEHORS et vite

  12. Posté par Le Taz le

    Il commet des délits depuis son arrivée sur notre territoire et il n’est toujours pas expulsé! Maintenant il va passer 8 ans en prison, allez, disons 4, tout cela à nos frais, il ressortira et il recommencera de plus belle… Et les gens ont réussi à refuser l’expulsion automatique des criminels étrangers…

  13. Posté par Diane le

    La « migrations » que l’on nous vante tant, ce sont souvent les rebuts de chaque société, de chaque pays, qui se précipitent chez nous car ils n’ont rien à perdre chez eux et tout à gagner chez nous.

  14. Posté par Jean-Claude le

    On a voté pour l’expulsion de ce genre de tristes sires. Alors maintenant, on conclue des traités de réadmissions avec ces pays, comme avec la Tunisie, et loin du bal dès la sortie de taule. Et si les pays ne veulent pas reprendre leurs citoyens, on coupe les aides voir on les supprime comme le font certains gouvernements européens.
    Bon avec nos élus la plupart mous du genoux et des juges qui votent à gauche et font plus dans le social plutôt que respecter les victimes, c’est pas gagné. Vivement que cette génération qui a vécu les 30 glorieuses laisse la place à des gens qui ont vécu les années 90 et reviennent à la réalité du monde actuel. Soyons patients. Et gardons espoir.

  15. Posté par Sergio le

    Il faut remercier plusieurs fois par jour la chance que nous avons d’accueillir ces êtres d’exception grâce aux islamo-gauchistes qui nous gouvernent. Bientôt, ce jeune pourra suivre des cours d’équitation.

  16. Posté par Antoine le

    Encore un qui va nous coûter cher !
    Comme c’est un étranger dangereux, c’est l’EXPULSION à vie de l’Europe !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.